Le biogaz et sa production



Un peu d'histoire

         La méthanisation ou digestion anérobie est un procédé biologique de dégradation de la matière organique ( MO ) où les micro-organismes travaillent en condition anaérobie c'est-à-dire privés d'oxygène. Lors de ce procédé, les matières putrescibles sont transformées en un résidus solide appelé : le digestat et un mélange gazeux appelé : le biogaz.
C'est un phénomène observable en milieux naturels: gaz des marais, panse de ruminants, système digestive d'insectes : ex : termites. Et c'est en 1776 qu'Alexandro Volta démontra que le gaz des marais est combustible mais la maitrise scientifique et technique du procédé ne démarra qu'au début du XXe siècle sur la base des travaux de Ducellier. En Europe son développement a commencé au sortir de la seconde guerre mondiale mais cette technologie fut complètement oubliée durant les « Trentes Glorieuses ». Elle fut redécouverte à partir de 1970 lors des premiers chocs pétroliers  mais resta largement sous-exploitée. Cependant encore aujourd'hui la connaissance de ce procédé reste imcomplète.

          Aujourd'hui, ce procédé est plus largement utilisé pour le traitement des déchets organiques dans le monde notamment en Asie et en Afrique en remplacement du bois de chauffe sur des installations de petite capacité. En Europe cette technologie se développe différemment selon les pays, on trouve environs 5000 installations à la ferme en Allemagne contre 300 actuellement en France. En Europe et dans le monde sa diffusion et le nombre d'installation augmentent à un rythme soutenu grâce au prix élevé des produits pétroliers et des différents engagements pris par les pays développés de réduire leur dépendance vis à vis des énergies fossiles.

Lu 9650 fois


IMGP1051.JPG
IMGP1050.JPG
DSC00132.JPG
IMGP1194.JPG
DSC00181.JPG
IMGP1043.JPG
IMGP1191.JPG